9 juin 2013

Le blues des nuits sans sommeil

5.00 du matin, le voisin écoute foule sentimentale à plein volume et je réfléchis. 5h du matin, je n'arrive pas à dormir et je réfléchis.
Je viens pourtant de tweeter que les gens qui réfléchissent trop, sont malheureux. C'est pour ça que je me sens si triste? Parce que je réfléchis?
Les humains me dépassent et j'ai beau essayé de comprendre dans quel sens tourne le monde mais je suis perdue. Ne penser qu'à vous fait de vous un égoïste. Penser aux autres, éprouver de l'empathie, vous impose des souffrances qui ne sont pas les vôtres.
On veut bien faire semblant de rire pour vous faire plaisir, on veut bien fermer les yeux sur les messes basses, les regards sournois mais on aimerait surtout s'amuser.
A quel moment les gens ont oublié que tout le monde a des problèmes?? Sortir de chez soi pour oublier et revenir avec mille fois plus de réflexions.
D'ailleurs, ne laissez jamais les gens que vous aimez sortir ensemble, c'est problématique quand ça finit.
Bref, ça tourne et ça retourne dans mon ciboulot. Comment vous dire quels sont mes soucis si vous transformez les moments de joie en soucis?
Les sourires hypocrites, les faux semblants, les amis qui ne se parlent pas, les regards sournois, il paraît que c'est ça la vie sociale.
Les ermites ont-ils raison?
C'est toujours les plus bêtes choses qui me font pondre de la tristesse. On va finir par croire que je suis une malheureuse à plein temps. 
J'emmagasine et quand je veux sourire, je me remets à réfléchir parce que je regarde la vie de l'œil du romancier, du peintre. Avant, je gommais les détails fâcheux pour terminer par un "ils vécurent et eurent beaucoup d'enfants. Aujourd'hui, je mets les détails, les points, les virgules. J'ai changé et je n'aurais peut être pas dû. C'était mieux quand je m'en foutais de tout. C'était faux mais mieux.
Je viens d'écrire un brouillon informe, le voisin m'impose des solos de guitare électrique entêtants, le jour se lève. J'hésite à publier mais à quoi bon faire semblant devant toi mon cher blog. On a tous nos problèmes. Quand j'y pense, vu que je ne sais plus à qui parler sans lui rajouter mon poids, je vais voir un psy. Ça vous évitera des posts inutiles. 

Les gens rentrent de soirée.

Hey voisin! Remets ma chanson.....

Foule sentimentale, on a soif d'idéal
Attirée par les étoiles, les voiles.....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire