16 juin 2013

Bref, je suis tombée sur le blog de Mademoiselle Chichi

Je ne suis absolument pas féministe mais alors pas du tout, pas du tout du tout. Cette phrase sera l'introduction de ce post et devra vous rester en tête jusqu'à la fin.

J'ai vu ces derniers jours bon nombre de mes amis sur les réseaux sociaux partager les articles de Mademoiselle Chichi. Qui est Mademoiselle Chichi? Une blogueuse canadienne qui a décidé de partager son expérience avec les hommes. L'introduction de son blog est juste parfaite. Je me suis reconnue dans ces propos. Les films d'amour qui nous mentent, les garçons qui attendent de nous d'être de véritables actrices de films X pour ne pas être considérées comme des "étoiles"...



L'erreur que j'ai faite, c'est de lire d'abord les articles largement partagés. 

Sur le coup, je me dis que ça doit être comique, elle rigole sûrement. Je dis toujours que "la majorité des hommes trompent, il y en a juste qui se cachent mieux que d'autres". Cette phrase, je l'ai dite et redite à cause des déceptions, de la fatalité de la vie et de la peur de revoir le spectre de l'infidélité refaire surface dans mon couple. J'ai pourtant été choquée par la façon de dire les choses de Mademoiselle Chichi. Selon elle, ce serait valorisant d'être trompée par son homme parce que ça le rendrait plus "viril". Je veux bien que l'on soit heureuse de voir les filles qui regardent notre homme. Certaines sont jalouses, moi, je ressens de la fierté. "Vous regardez mais il est à moi!". C'est là où le bas blesse, si il trompe, il n'est plus seulement à moi. Il trempe son kiki chez une (ou plusieurs) autre(s). En quoi serait-ce une fierté?
Toutes celles qui ont vécu la situation savent qu'au delà de la rage que l'on ressent contre l'autre, on s'en veut. On s'en veut à soi même. Qu'est-ce qu'on a fait de mal? Qu'est-ce qu'on n'a pas fait?
Selon Mademoiselle Chichi, nous nous plaignons trop, nous n'assurons pas assez et on devrait être fières de nos taureaux qui ont besoin de se vider très souvent alors que nous ne sommes que de grosses feignasses.

Dans le même style, elle nous conseille de sucer au lieu de pleurer.

La pipe serait donc le remède miracle à tous les problèmes de couple? Waouh *utilise sa voix ironique*
Je ne le nie pas, il est important que nous aussi, femmes, nous posions des questions. Est-ce que tu passes ta vie dans ce gros pyjama informe qui tue tout désir chez ton homme? Est-ce que tu oublies de t'épiler? Est-ce que tu passes ta vie à lui crier dessus? Des fois, nous exagérons et nous ne voyons que les défauts de l'autre. Mais de là à devenir, femme soumise qui suce pour espérer un sourire de son homme? Euuuh pause.
Pour rendre heureux son homme, il faut satisfaire son égoïsme sexuel que Mademoiselle Chichi décrie pourtant dans son introduction. Non-sens. Fais plaisir à ton homme. Oui. Sans rien attendre en retour. Non.

En gros, l'idée de fond (très très en profondeur) est bonne. "Femmes, arrêtons de rêver et prenons nos relations en main". Je suis cependant contre le principe d'être fataliste, de se dire qu'on est condamnées à épouser un con qui n'attend de nous que de faire la cuisine, la vaisselle, les enfants, la pipe, la sodomie, l'éjaculation faciale et tout un tas de choses bien trop crues pour que je n'ose les écrire. 

Je devrais faire un article sur les choses qu'un homme doit faire pour que son couple marche. Parce que Mademoiselle Chichi a un peu oublié qu'on est DEUX dans un couple et pour que ça marche, chacun doit faire sa part du boulot. 

Que celles qui appliquent la méthode chichi au premier degré me tiennent au courant de l'évolution de leurs relations. Je veux bien terminer célibataire si c'est la seule façon de garder son homme.

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Intéressant point de vue.
    Le sien est réducteur ...

    Limité à la dimension physique, un étape tellement préliminaire et surfacique de ce que peut réellement être une relation de Couple.

    Penser à l'inverse semble être à la mode, il est plus dur de pardonner mais ce sont les "faibles" qui pardonnent, il est plus facile de céder, mais ce sont les "faibles" qui s'abstiennent de le faire.

    Après on s'étonne que le monde va si bien :-)

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Maysi!Dis tu voudras bien partager les évolutions des pro- chichi ? ça promet d'être...hummm

    RépondreSupprimer