10 oct. 2011

L'âge de la raison

Hier, j'ai regardé un film français et (miracle!), j'ai aimé. Le titre du film, L'âge de la raison avec Sophie Marceau. Il date de 2010 donc je suis sûrmeent un peu en retard mais le cinéma français et moi ne sommes pas vraiment amis.



Je ne vous raconterais pas l'histoire mais ce qui m'a touché dans ce film, c'est le fait de se voir à 40 ans dans ses yeux de 7ans.

A sept ans, je voulais être une star. Je voulai sêtre chanteuse ou mannequin. J'étais pourtant une première de classe qui pleurait dès qu'elle était dépassée ne serait ce que d'un point.

J'étais un garçon manqué. Je détestais toutes les robes à manches ballons, les cols claudine, les noeuds dans le dos et les chaussettes à volant. Maman m'obligeait à les mettre pour les anniversaires et pour aller à l'église.
Jimaginais qu'à 20 ans, je serai vieille! 18, pour moi, c'était déja trop! Je pensais qu'à 20ans, je serai une femme comme maman, je mettrais des talons.

J'avais déja 3petites soeurs mais j'étais loin d'être sociable. Je n'aimais pas jouer aux jeux de société avec les autres, j'aimais bien y jouer toute seule. Je ne partageais pas mes jouets. si on voulait jouer avec moi, je laissais mes jouets à la personne.

J'avais des amis dont certaines que j'ai gardées. j'avais une meilleure amie que j'ai perdu de vue [Si quelqu'un connaît Safiyya Ngo Nong, de lui dire que je la cherche!! :p]

Embrasser représentait un acte dégoûtant pour moi. L'amour, les garçons? Pour quoi faire? et pourtant, je me voyais mariée avec des enfants plus tard!!

J'étais la mère Térésa de la maison!! J'appelais maman dès que mes soeurs se disputaient. J'ai demandé à maman une fois, si, si je disais aux mendiants lépreux "lève toi et marche" comme Jésus, ils se lèveraient. Je voulais sauver la veuve et l'orphelin.

Je pleurais pour un rien. j'étais tout le temps malade. j'en profitais pour me faire chouchouter.
J'étais le bébé de papa. Je faisais tout pour être la fille parfaite à ses yeux!!! Pas très dur quand on a 7ans heiiiin

Je voulais jouer de la flûte, je voulais faire de l'équitation... Je voulais voir mon nom écrit dans le dictionnaire.

J'étais plus sensée que je ne le pensais à 7ans, beaucoup de choses ont changé mais dans le fond, je suis restée la même Marie Simone.
Voilà, c'est dit, le 28, pour mes 20ans, je m'écrirais une lettre que je me lirais pour mes 21, mes 25ans, mes 30 et même mes 40ans si je survis jusque là.

Pensez à regarder le film!!

Et puis, je vous conseille de lire les questions dans la tête de Floflo, vous vous reconnaîtrez sûrement.

Bonne semaine!

4 commentaires:

  1. Je croi qu'il y'a toujours une sorte de petit "chaud au coeur" lorsqu'on se rappelle de son enfance; alors soit on en ressort ému de joie, soit de tristesse (enfance douleureuse), soit...
    Toujours est- il que se rapeller de certains moments de sa vie, ceux là qui ont trait à notre personnalité, reste pour moi une merveilleuz grâce et un grand atout. oui... un peu comme le parcours d'une démonstration en maths (soorry pour les anti- maths lol)
    J'aime ça !!!

    RépondreSupprimer
  2. Bon je vais Chercher ta Saffiya Ngo Nong pr toiii! Promiii...MDR

    RépondreSupprimer
  3. Je me suis trouvee lol et j adore ton blog! comment tu vas miss? Safiyya

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais bien. ça fait plaisir de voir que tu me lis. J'espère que tu vas bien. Des bisous

      Supprimer